Quand Raphael Saadiq se met au rock

Quand Raphael Saadiq se met au rock

On le sait, Raphael Saadiq est un producteur estimé par la scène Hip-Hop/Soul, en témoigne ses nombreuses collaborations au fil des années. Mais son travail de producteur ne s’arrête pas là, et régulièrement, il s’essaye à des associations qui s’éloignent un peu de son univers musical. On peut, par exemple, citer sa présence sur l’album Still Waters des Bee Gees en 1997, ou encore sur At Last…The Duets Album du saxophoniste jazz Kenny G en 2004. Cette année, c’est au rock/blues que Raphael Saadiq s’attaque, en produisant entièrement le dernier album d’Eric Gales.

Eric Gales & Raphael Saadiq
Eric Gales & Raphael Saadiq

Sorti le 28 octobre 2014, Good For Sumthin’ est le 13ème travail studio du guitariste/chanteur, qui commença sa carrière en 1991 alors qu’il n’a que 16 ans. Depuis ses début, Eric Gales est un musicien dont le talent est reconnu de tous : par ses pairs tout d’abord (Eric Clapton, Carlos Santana et Eric Johnson, notamment), mais aussi par des artistes comme Lauryn Hill par exemple, qui l’invite sur son futur album ainsi que sur sa tournée.

Eric Gales – Good For Sumthin’

Eric Gales - Good For Sumthin'

  1. Come A Long Way
  2. 1019
  3. Going Back To Memphis
  4. Good For Sumthin’
  5. Six Deep
  6. You Give Me Life
  7. Heaven’s Gate
  8. Tonight (I’m Leaving)
  9. Show Me How
  10. Miss You
  11. Steep Climb (feat. Zakk Wylde)
  12. E2 (Note For Note) (feat. Eric Johnson)

 

Du coup, j’ai forcément écouté l’album, même si ce registre n’est pas ma spécialité. Et pour être honnête, j’ai vraiment eu du mal à reconnaître la patte Raphael Saadiq. Il faut dire que la production est noyée (le terme n’est pas péjoratif) derrière la guitare et derrière le chanteur dont la voix est tout ce qui a de plus dur et de « soulless » (terne non péjoratif, encore une fois). En ce qui concerne le travail effectué par Raphael Saadiq, c’est sans doute une bonne chose que l’on ne le reconnaisse pas, finalement, puisque cela signifie qu’il a parfaitement su s’adapter au registre du disque, ma foi. En plus d’être d’avoir produit, Raphael Saadiq a assuré quelques parties vocales et la basse.

Pour vous faire une meilleure idée que moi sur la qualité de ce projet, vous trouverez un lien, ci-dessous, pour écouter Good For Sumthin’ en streaming via Deezer.

Aucun commentaire

Poster un commentaire